20 Avr 2021

Depuis les débuts de Défi-Évasion, l’industrie des jeux d’évasion a beaucoup changé! Faisons un petit retour en arrière…

En 2015, très peu de compagnies existaient au Québec, et même qu’à Québec, Défi-Évasion était la seule! À ce moment-là, les jeux d’évasion étaient surtout concentrés à offrir des jeux comportant des énigmes logiques qui permettaient d’ouvrir une série de cadenas et, finalement, de débarrer la porte de la pièce dans laquelle les joueurs étaient enfermés. Les décors et l’histoire avaient leur importance, mais pas autant qu’aujourd’hui.

Puis, petit à petit, le concept de l’immersion a pris davantage de place et les joueurs ont commencé à venir faire un jeu d’évasion non seulement pour résoudre des énigmes, mais aussi pour vivre une aventure, prendre part à une histoire. L’objectif des jeux n’est plus nécessairement de réussir à s’évader, de nouveaux défis apparaissent, tout comme les premiers jeux avec acteurs et les décors commencent à être plus élaborés. C’est aussi à ce moment que la technologie est venue s’insérer dans les jeux pour ajouter quelques détails amusants. Certains jeux comportaient alors des claviers électroniques, de la musique, des effets sonores, de la fumée ou des jeux de lumière!

Depuis 2 ou 3 ans, la technologie et l’immersion ont connu un essor, certaines compagnies allant même jusqu’à offrir des jeux sans aucun cadenas, où tout s’ouvre ou se débloque à l’aide de boutons, de clavier, de leviers, de capteurs, etc. Les énigmes constituent encore une part importante des jeux, mais désormais, les joueurs viennent jouer à un jeu d’évasion pour l’expérience complète que l’activité procure. Les anciennes méthodes et les cadenas ne sont pas complètement abandonnés pour autant, mais les jeux deviennent de plus en plus variés et on peut retrouver de tout!

Bref, c’est une industrie qui est constamment en mouvements, car les jeux d’évasion veulent toujours se renouveler pour offrir de nouvelles expériences plus plaisantes les unes que les autres à sa clientèle. Quoi de mieux pour le prouver que la migration vers les jeux en ligne que nous connaissons depuis la dernière année!