20 Avr 2020

Bien que Défi-Évasion soit avant tout considéré comme un divertissement, nous avons vite compris que notre expertise pouvait servir à des fins plus sérieuses. En effet, le jeu d’évasion peut facilement être adapté et ainsi devenir un support, voire un prétexte, pour véhiculer de l’information, sensibiliser et même éduquer un groupe cible.

 

D’abord, il faut savoir que jouer est considéré comme l’une des meilleures stratégies d’apprentissage. Le jeu permet d’explorer et de comprendre un contexte de manière ludique sans prendre de risques réels. De plus, dans un jeu d’évasion, les participants sont captifs et attentifs. L’attention qu’ils portent aux moindres détails est d’une grande valeur pour celui qui souhaite passer un message. Cela peut se présenter de différentes façons :

 

  • Informer dans le but de rendre attractif. Que ce soit pour embaucher ou recruter de nouveaux employés, pour se démarquer dans un salon corporatif ou encore attirer de nouveaux clients.
  • Divertir la clientèle. Il est possible de créer des bornes de jeu (et d’informations!) afin d’occuper les gens dans une file d’attente.
  • Favoriser l’apprentissage par l’activité ludique. Introduire la technologie (audio et vidéo) dans un jeu permet de rejoindre plus facilement les jeunes.
  • Sensibiliser ou faire de la prévention. Le jeu permet d’aborder des thèmes plus sensibles ou encore toucher une clientèle plus difficile à rejoindre.
  • Développer le cognitif. Cela peut être intéressant auprès des aînés par exemple.
  • Rejoindre directement la clientèle. Le jeu peut se rendre directement au client ou l’inverse.
  • Utiliser le jeu pour faire de l’activation de produit.

 

Nous avons réalisé ce printemps un projet du genre avec le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Pour une deuxième année consécutive, Défi-Évasion a été sélectionnée pour mettre en place une campagne d’information et de sensibilisation auprès des jeunes, visant à prévenir les risques et les conséquences liés à la consommation d’alcool ou d’autres drogues ainsi qu’à la pratique des jeux de hasard et d’argent. Le projet a pris la forme d’une tournée dans différentes institutions collégiales à travers la province.

D’une part, un défi-mobile était installé à l’extérieur de l’établissement, proposant un jeu thématique qui plongeait les jeunes dans un univers fictif. Ils devaient résoudre diverses énigmes leur permettant de faire des choix éclairés au niveau de la consommation, en plus de les informer sur les risques à ne pas prendre.

Un kiosque d’informations était aussi aménagé à l’intérieur sous forme de parcours énigmatique, au moyen de trappes et de boîtes à ouvrir. Les jeunes devaient faire appel à leur logique afin d’accéder au contenu des boîtes et ainsi répondre aux différentes questions posées.

 

C’est difficile à imaginer? Regarde la vidéo via le lien suivant!

https://www.youtube.com/watch?v=pI0ExlukMqI